La création, mon parcours

MON PARCOURS

Laurence DelatteToute petite fille, j’avais déjà la « sculpture en moi !  » après avoir modelé des personnages en terre glaise dans le jardin de ma grand-mère, je passais des heures à dessiner, je regardais toutes les statues, fascinée par le réalisme des visages, les plis des vêtements représentés dans la pierre, je voulais faire cela quand je serai grande !

Adolescente, je me suis consacrée à la création de vêtements et à la photographie. Je voulais faire les « Beaux-Arts » ou une école de stylisme, j’ai été dirigée vers une école hôtelière… Après une courte carrière à la réception de différents hotels et dans le social et eu 3 beaux bébés, débuta un long parcours autodidacte et plusieurs formations.

 De l’histoire de l’art, sculpture-contemporaine, et différentes techniques : sculpture à la boulette modelage gestuel céramique et cuissons raku, enfumages, techniques ancestrales de la poterie africaine en allant au MALI dans un village de femmes potières , pour l’argile, en passant par les techniques de fonderie d’art pour le bronze et le travail de l’argent pour la création de bijoux .

Passionnée par la sculpture et l’art en général, fascinée par le travail de Camille CLAUDEL, A.RODIN, A.MAILLOL, CARPEAUX, MATISSSE, BRANCUSI, MODIGLIANI, SATO, certaines périodes de PICASSO, et CHAGALL, H.MATISSE et « l‘art-nouveau », la sculpture m’a très vite happée, passionnée….

 Après des cours d’ histoire de l’art de sculpture académique de XVIIIème siècle , et des cours de sculpture académique, et surtout un long travail d’autodidacte, j’ai décidé de m’installer e fin 1999 avec un partie sculptures et une partie cours de modelage, enfants – adultes et j’ai crée « l’atelier le SOLEIL BLEU ».

J’ai très vite compris que l’argile est un matériau magique qui peut-être utilisé pour tous, petits et grands avec sans difficulté scolaire, psychique, etc. j’ai très vite su aussi que grâce à ce matériau terre et un savoir être relationnel je pouvais proposer des ateliers pour valoriser l’individu par la création.

Depuis 2OOO je travaille régulièrement en tant qu’ Intervenante « éveil à l’art et à l’argile «  dans différentes structures telles que IME, structures d’accueil d’enfants et adolescents placés sur décision judiciaire, ESAT, EHPAD, , avec l’idée de valoriser l’individu, par l’art et la création ou auprès de l’enfance dans le cadre scolaire ou péri-scolaire, dans différentes crèches, haltes-garderies, centres de loisirs, et relais d’assistantes maternelles, et en partenariat avec différentes communautés de communes.

Depuis 2006 j’accueille avec grand plaisir différents personnels d’IME, ESAT, ergothérapeute, orthophonistes pour des formations professionnelles sur mesure.

 

MON TRAVAIL ARTISTIQUE

Pour moi la création ne peut se faire que dans le silence, et seule.

La technique que j’utilise est la celle de la sculpture à la boulette, technique utilisée par les sculpteurs du IXX ème et du XX ème siècle ; on la reconnaît surtout de l’oeuvre de Camille CLAUDEL, GIACOMETTI, BARRY, ou POMPON.

Elle est l’aboutissement d’un long travail de recherche et de réflexion. Chaque réalisation est une création unique issue de mon imaginaire, de mes ressentis. Les idées, les formes viennent souvent la nuit.

Je suis happée par la sculpture, le modelage, ou parfois, la peinture, je passe énormément d’heures à l’atelier, trop sans doute…on est très proche de la vie monacale souvent…

Et parfois des besoins et des manques de ville ou de nature se font sentir, alors je fais des cures de musées, expos, voyage ; j’ai aussi besoin de voir la mer, la nature, le ciel, les oiseaux, les arbres….et dans ces moments là je prends le temps de tout regarder…et m’en imprégner….

Depuis quelques temps la méditation, et la spiritualité sont en lien direct avec ma façon de créer, c’est sans doute un nouveau cycle, c’est aussi l’expérience et le chemin de vie, pas sûre que l’on crée de la même façon à 20 et à 40 ou à 70 ans !

 

CONCERNANT LA SCULPTURE ET LA CREATION D’OBJETS D’ART :

Depuis 1999 mes thèmesfavoris expriment le féminin, le sentiment amoureux, et la maternité et évoluent beaucoup autour de l’Afrique et surfent parfois autour de l’abstrait.

Les formes sont souvent rondes et lisses, évocatrices de douceur, et souvent très colorées, on y retrouve aussi souvent l’influence de l’AFRIQUE ou de l’ASIE.

L’Afrique c’est un rêve d’enfant, toute petite j’avais un poupon noir, j’ai toujours eu une grande admiration et un grand respect pour ces femmes africaines. La femme Africaine, a toujours été source d’inspiration.

Mais j’aime beaucoup créer en m’amusant, une petite pointe d’humour faisant partie intégrante de mon travail, c’est ainsi que sont nées « les poules de Lola », toutes rondes, maillot de bain, avec un air coquin et un prénom chacune ( 2000-2003).

J’aime beaucoup l’écriture, les mots, je suis restée très longtemps attirée par la littérature enfance jeunesse, cela influencera toujours ma créativité, dans quelque domaine que ce soit…

 J’ ai eu plusieurs commandes officielles, entre 1999 et 2004, exercice extrêmement difficile, que j’évite le plus souvent, la peur de décevoir, et peut -être de ne pas se comprendre est quelque chose de terrible.

 Depuis 2009, j’ai du faire le deuil de la sculpture pour des raisons de santé, je me suis dirigée vers les bijoux pour plus de légèreté sans doute…

Mais j’y reviens chaque année pour quelques rares sculptures ou essais de matière , la terre et le métal , la terre et le bois flotté…

La sculpture et le feu me fascinent toujours autant, (le métal en fusion, la transformation de la matière, les émaux), c’est pour cela que je n’ai jamais lâché complètement ni le métal, ni la terre… je ne crois pas que l’on puisse nier très longtemps ce que l’on n’est vraiment…

BIJOUX, CAILLOUX, TIMBRES, PEINTURES, COLLAGES,  ETC…

J’ai toujours fait des bijoux, que je ne montrais pas, les premiers en 2000 furent en bronze, impossible à porter dans tous les sens su terme ! , ensuite je me suis essayer aux bijoux céramique, bijoux en bois, en perle, en métal martelé, depuis 2008 je crée des bijoux à plein temps, avec plusieurs collections par an. Pierres semi –précieuses, bijoux et créations autour du timbre –poste, bijoux en métal martelé, métal sculpté à la pince, bijoux textile, toujours le travail de la matière au gré de mes envies…

Depuis ce début d’année 2014 je choisis de redonner un peu de place à la sculpture et à la peinture, autour des bijoux et de surtout laisser beaucoup de place à l’humain, et mon activité de formation, parce que transmettre des techniques, des valeurs, un savoir être relationnel, et une certaine éthique me semble essentiel !

 J’ai sans doute gardé une âme d’enfant, d’ailleurs, je me nourrie de leur spontanéité, de leurs rires aux éclats, de leurs insouciance, ils m’ont souvent donné de grandes leçons de vie… donné matière à avancer et réfléchir….

J’ai toujours crée et fait avec ce que je suis vraiment, j’habille mes sculptures d’émaux rouge, et je crée des bijoux rouges, pas parce ce que c’est la mode mais juste parce que j’aime le rouge ! j’utilise le cristal de roche parce que c’est ma pierre préférée, elle renvoie la lumière et a (quand on croit aux vertus des pierres) de belles vertus de protection, je trouve très joli l’idée de crèer des bijoux avec de belles intentions ou qui protègent…

Je travaille par cycle de longues semaines avec la terre, ou avec des timbres ou des pierres, ou le papier journal, au gré de mon humeur et de mes envies.